Eco Ways, votre partenaire pour des économies durables
ECO WAYS AU QUOTIDIEN NOTRE DEMARCHE NOS SOLUTIONS CAS CLIENTS CONTACT
NOS SOLUTIONS
Maintenance curative « moteur »
Le Protocole de maintenance OPTIECO
Le traitement moteur MexPro GO100
Maintenance préventive
Le traitement cuve MexPro GT3
Le traitement dépôt de cuve MexPro Pro Action
PDF norme EN590
Analyse et contrôle qualité carburant
Charte Objectif CO2
SUITE LOGICIELS CO2 Killer
Services et support Ecotaxe
Services et Support Affichage Informations CO2
COMPTE EPARGNE CO2
CONSEIL ET ASSISTANCE
NOS PARTENAIRES

ECO WAYS est spécialisée dans l’intégration de solutions homologuées par l’ADEME pour le contrôle et la maîtrise complète du rendement énergétique (moteur et carburant) et de logiciels pour le pilotage, l’affichage et la valorisation des émissions C02 et pour le contrôle de l’Eco Taxe.

Actualités
Copyright © Eco Ways SAS.
Tout droit réservé.
Politique de confidentialité
Mentions légales


Le Protocole de maintenance OPTIECO







REDUIRE LES EMISSIONS DE CO2

Toute démarche de réduction des émissions de CO2 doit débuter par leur mesure et non par une simple évaluation

Les véhicules modernes consomment moins et polluent moins. Dans une démarche de réduction des émissions de CO2, leurs valeurs d'émissions sont basées sur des évaluations et on ne pose pas le problème des émissions réelles de ces véhicules au cours de leur cycle de vie.

La qualité de la combustion des véhicules modernes se dégrade rapidement, il est nécessaire de pouvoir « monitorer » les surconsommations et les émissions excessives de CO2

Grâce à des mesures et analyses des gaz d'échappement, nous avons constaté que dès 50 000 km de très nombreux véhicules voyaient leur rendement moteur altéré. Le rendement n'étant plus optimal, les valeurs d'émissions de gaz polluants et de consommation de gazole affichent des valeurs bien au dessus de celles correspondant à un véhicule à l'état neuf.

Première étape : MESURES ET ANALYSES

Nous mesurons les 5 gaz d’échappement sur site, pour chaque véhicule du parc : CO, CO2, NOX, HC et O2. Les mesures sont réalisées au ralenti, à mi-régime, à haut-régime.
Nous procédons également à des prélèvements de carburant (cuve et/ou réservoirs ...) à des fins d’analyses en laboratoire.

Deuxième étape : DIAGNOSTIC

La mesure et l’analyse des gaz d’échappement permettent d’effectuer un diagnostic du rendement moteur, de la qualité de la combustion et d’identifier les éventuelles sources de dérèglements ou les problèmes d’origine mécaniques.

Troisième étape : MAINTENANCE ET TRAITEMENTS

Suite au diagnostic établi par notre ingénieur motoriste, des actions de maintenance et de traitement sont préconisés à nos clients afin de remédier aux dérèglements ou pannes identifiées.
Un nouveau cycle de mesures et de diagnostic est alors programmé.

 

Identifier et prévenir les pannes pour sécuriser l’exploitation

L’analyse des gaz d’échappement est une façon efficace pour diagnostiquer un problème existant ou potentiel dans un moteur ou ses périphériques comme le ferait un médecin avec une analyse de sang pour un Humain.
Il est toujours moins coûteux de nettoyer, traiter, réparer ou remplacer en amont un élément qui pourrait conduire à l’immobilisation d’un véhicule.

 

Un outil complémentaire à l'outil de diagnostic électronique

L’analyse des gaz d’échappement permet de déceler des pannes mécaniques ou hydrauliques qui ne peuvent êtres détectés par un diagnostic électronique. L'analyse des gaz d'échappement est un complément.

 

Un moyen d'améliorer l'efficacité et la productivité de l'atelier

Il permet d'avoir une approche 'juste', d'éviter les remplacements de pièces ou des réparations inutiles. L'analyse des gaz d'échappement réduit le temps de recherche des pannes.



 

OPTIMISATION DE LA MAINTENANCE PREVENTIVE

Toute démarche de réduction des émissions de CO2 doit débuter par leur mesure et non par une simple évaluation.
Les véhicules modernes consomment moins et polluent moins. Dans une démarche de réduction des émissions de CO2, leurs valeurs d'émissions sont basées sur des évaluations et on ne pose pas le problème des émissions réelles de ces véhicules au cours de leur cycle de vie.

La qualité de la combustion des véhicules modernes se dégrade rapidement, il est nécessaire de pouvoir monitorer les surconsommations et les émissions excessives de CO2.
Grâce à des mesures et analyses des gaz d'échappement, nous avons constaté que dès 50 000 km de très nombreux véhicules voyaient leur rendement moteur altéré. Le rendement n'étant plus optimal, les valeurs d'émissions de gaz polluants et de consommation de gazole affichent des valeurs bien au dessus de celles correspondant à un véhicule à l'état neuf.



 

BAISSE DE CONSOMMATION DE GAZOLE

Parce qu’un moteur dont la combustion est optimale consomme moins de carburant.
Les effets conjugués des protocoles développés par notre partenaire DGÉCO en matière de réduction des émissions de CO2 et de maintenance préventive, conduisent à des baisses de consommation importantes et avérées. La surconsommation est un fléau à combattre au quotidien.
Indépendamment du facteur humain, nous avons constaté que la surconsommation a pour origine, dans près de 90% des cas, un encrassement du circuit d’alimentation, des injecteurs souvent associé à un colmatage de la ligne d’échappement.
L’encrassement du circuit d’alimentation se produit de plus en plus tôt dans la vie d'un moteur moderne, de nombreux cas concernent des moteurs ayant moins de 50 000 km.
Cet encrassement se généralise au niveau des vannes EGR, qui ne fonctionnent plus correctement et altèrent le rendement du moteur (ce qui a aussi pour effet d’augmenter les rejets de CO2).
Le traitement/nettoyage du circuit d’alimentation est un remède simple et économique. Le traitement de la cuve et des réservoirs permet de conserver une mécanique propre, aux rendements conformes aux valeurs du constructeur.
Notre partenaire DGÉCO a développé une expertise avec de nombreux traitements disponibles sur le marché qui nous a conduits à établir un protocole d’actions associé aux solutions de traitement MexPro™ respectueuses de l’environnement, combinant efficacité et écologie.

Moyennes constatées de baisses de consommation notre intervention :

  • MERCEDES ACTROS 1844 : -9,8% de consommation statique.
  • SCANIA R420 : de -6,6 à -16% de consommation statique.
  • VOLVO FH12.380 : de -5 à -12% de consommation statique.
  • RENAULT 440/450 DXI : -6 à -7% de consommation statique.



ECO WAYS AU QUOTIDIEN   |    NOTRE DEMARCHE   |    NOS SOLUTIONS    |    CAS CLIENTS   |    CONTACT   |    PLAN DU SITE